Nouveautés et Offres d’Emploi de Linpico

Recherche Expert d’appui au secteur de la Sécurité – Appel d’offre international pour l’externalisation du suivi régulier des projets financés par la délégation de l’UE au Mali – Financement 11ème FED

Linpico dans le cadre de l’appel d’offres pour l’externalisation du suivi régulier des projets financés par la délégation de l’UE au Mali recherche un Expert d’appui au secteur de la Sécurité.

Ce projet a pour objectif d’Assister la Délégation de I’UE au Mali, et l’Ordonnateur National du FED dans le suivi régulier de l’ensemble des projets en cours et à venir financés par l’Union Européenne (FED, FFU, LB, fonds régionaux…).

La date indicative prévue pour le début du projet est fixée au 1er décembre 2019, pour une durée de 36 mois à partir de cette date.

Les activités à mener sont les suivantes :

  • Mener des suivis réguliers de terrain pour vérifier la réalisation et la qualité des activités en concertation avec la Délégation et avec la CONFED,
  • Mettre en place un système léger de transmission (suivi) des données issues du terrain,
  • Croiser les informations des différentes sources (documents, missions, entretiens) pour analyser avec fiabilité le niveau de mise en œuvre des interventions,
  • Proposer des mesures correctrices à la DUE et à la CONFED pour améliorer la mise en œuvre des interventions,
  • Suivre la concrétisation de deux aspects transversaux dans toutes les interventions : le genre et l’environnement / changement climatique.

Profil recherché :

Expert principal (junior), Expert Appui au secteur de la sécurité – 280 à 350 h/j

a) Qualifications et compétences

  • Au minimum Bac+4, ou niveau équivalent pouvant être estimé par une plus grande expérience professionnelle pertinente, en droit, en criminologie, en sciences politiques ou sociales, ou dans un autre domaine pertinent…
  • Cette qualification peut être remplacée par une expérience d’officier dans les services étatiques de sécurité (armée, police, gendarmerie, etc.).
  • Excellente maîtrise du français à l’écrit comme à l’oral.
  • Bonne maîtrise d’une ou de plusieurs langues parlées au Mali.

b) Expérience professionnelle générale

  • 6 ans d’expérience générale dans les domaines de compétences préalablement cités, de préférence en Afrique de l’ouest francophone, voire au Mali.
  • Maîtrise des outils de type cadre logique et utilisation / développement des indicateurs SMART.
  • La connaissance des procédures UE est un atout.

c) Expérience professionnelle spécifique

  • Au moins 4 ans d’expérience dans la mise en œuvre de projets et programmes de développement, avec un focus sur la sécurité, ou de conseil auprès des services étatiques de sécurité, de préférence en Afrique de l’ouest francophone, voire au Mali.
  • Au moins 2 ans d’expérience en continu ou au cours de 3 missions de suivi / monitoring / évaluation/ contrôle de projets de développement, avec pour fonction de charge de suivi / monitoring / évaluation/ contrôle.
  • Des expériences reparties dans différentes régions du Mali sont un atout.

Merci de transmettre votre candidature et votre CV détaillé (format UE) à Monsieur Axel CAMBRILLAT ([email protected]) et Madame Morgane DUJARDIN ([email protected]) avec [email protected] en copie, précisant en objet la mention « Mali Suivi UE – Expert Sécurité »

 

Recherche Expert Senior Ingénieur – Appel d’offre international pour l’externalisation du suivi régulier des projets financés par la délégation de l’UE au Mali- Financement 11ème FED

Linpico, dans le cadre de l’appel d’offres pour l’externalisation du suivi régulier des projets financés par la délégation de l’UE au Mali, recherche un Expert senior Ingénieur.

Ce projet a pour objectif d’Assister la Délégation de I’UE au Mali, et l’Ordonnateur National du FED dans le suivi régulier de l’ensemble des projets en cours et à venir, financés par l’Union Européenne (FED, FFU, LB, fonds régionaux…).

La date indicative prévue pour le début du projet est fixée au 1er décembre 2019, pour une durée de 36 mois à partir de cette date.

Les activités à mener sont les suivantes :

  • Mener des suivis réguliers de terrain pour vérifier la réalisation et la qualité des activités en concertation avec la Délégation et avec la CONFED,
  • Mettre en place un système léger de transmission (suivi) des données issues du terrain,
  • Croiser les informations des différentes sources (documents, missions, entretiens) pour analyser avec fiabilité le niveau de mise en œuvre des interventions,
  • Proposer des mesures correctrices a la DUE et à la CONFED pour améliorer la mise en œuvre des interventions,
  • Suivre la concrétisation de deux aspects transversaux dans toutes les interventions : le genre et l’environnement / changement climatique.

Profil recherché :

Expert principal (senior), Ingénieur – 280 à 350 h/j

a) Qualifications et compétences

  • Au minimum Bac+5, ou niveau équivalent pouvant être estimé par une plus grande expérience professionnelle pertinente, dans les domaines de l’ingénierie en rapport avec les secteurs d’intervention de I’UE pour améliorer les infrastructures au Mali : Bâtiments Travaux Publics, infrastructures (routes, Energie, eau).
  • Excellente maîtrise du français à l’écrit comme à l’oral.
  • La bonne maîtrise d’une ou de plusieurs langues parlées au Mali est un atout.

b) Expérience professionnelle générale

  • 15 ans d’expérience générale dans les domaines de compétences préalablement cités, de préférence en Afrique de l’ouest francophone, voire au Mali.
  • Au moins 10 ans d’expériences à diriger des équipes (en tant que chef de mission, de projet, d’équipe, de contrôle, maître d’œuvre, etc.).
  • Maîtrise des outils de type cadre logique et utilisation / développement des indicateurs SMART.
  • La connaissance des procédures UE est un atout.

c) Expérience professionnelle spécifique

  • Au moins 10 ans d’expérience dans la mise en œuvre de projets et programmes de développement, de préférence en Afrique de l’ouest francophone, voire au Mali.
  • Au moins 4 ans d’expérience en continu ou au cours de 10 missions de suivi / monitoring/ évaluation/ contrôle de projets de développement, avec fonction de chargé de suivi/ monitoring/ évaluation/ contrôle.
  • Expériences avérées sur des projets nécessitant la mobilisation communautaire, l’appui à la maîtrise d’ouvrage locale, la connaissance des outils de diagnostics participatifs, MARP
  • (Méthode Accélérée de Recherche Participative) et outils assimilés, fonction d’animateur, de facilitateur, etc.
  • Des expériences réparties dans différentes régions du Mali sont un atout.

Merci de transmettre votre candidature et votre CV détaillé (format UE) à Monsieur Axel CAMBRILLAT ([email protected]) et Madame Morgane DUJARDIN ([email protected]) avec [email protected] en copie, précisant en objet la mention «Mali Suivi UE – Expert Senior Ingénieur»

Recherche Chef d’équipe – Appel d’offre international pour l’externalisation du suivi régulier des projets financés par la délégation de l’UE au Mali – Financement 11ème FED

Linpico, dans le cadre de l’appel d’offres pour l’externalisation du suivi régulier des projets financés par la délégation de l’UE au Mali, recherche un Expert principal (senior), Chef d’équipe.

Ce projet a pour objectif d’Assister la Délégation de I’UE au Mali, et l’Ordonnateur National du FED dans le suivi régulier de l’ensemble des projets en cours et à venir financés par l’Union Européenne (FED, FFU, LB, fonds régionaux…).

La date indicative prévue pour le début du projet est fixée au 1er décembre 2019, pour une durée de 36 mois à partir de cette date.

Les activités à mener sont les suivantes :

  • Mener des suivis réguliers de terrain pour vérifier la réalisation et la qualité des activités en concertation avec la Délégation et avec la CONFED,
  • Mettre en place un système léger de transmission (suivi) des données issues du terrain,
  • Croiser les informations des différentes sources (documents, missions, entretiens) pour analyser avec fiabilité le niveau de mise en œuvre des interventions,
  • Proposer des mesures correctrices a la DUE et à la CONFED pour améliorer la mise en œuvre des interventions,
  • Suivre la concrétisation de deux aspects transversaux dans toutes les interventions : le genre et l’environnement / changement climatique.

Profil recherché :

Expert principal (senior), Chef d’équipe – 280 à 350 h/j

a) Qualifications et compétences

  • Au minimum Bac+5, ou niveau équivalent pouvant être estime par une plus grande expérience professionnelle pertinente, dans les domaines des sciences sociales, de la gouvernance, du développement rural, ou un autre des sujets relatifs aux secteurs d’intervention de I’UE au Mali.
  • Excellente maîtrise du français à l’écrit comme à l’oral.
  • La bonne maîtrise d’une ou de plusieurs langues parlées au Mali est un atout.

b) Expérience professionnelle générale

  • 15 ans d’expérience générale dans les domaines de compétences préalablement cités, de préférence en Afrique de l’ouest francophone, voire au Mali.
  • Au moins 10 ans d’expériences à diriger des équipes (en tant que chef de mission, de projet, d’équipe, etc.).
  • Maîtrise des outils de type cadre logique et utilisation développement des indicateurs SMART.
  • La connaissance des procédures UE est un atout.

c) Expérience professionnelle spécifique

  • Au moins 10 ans d’expérience dans la mise en œuvre de projets et programmes de développement, de préférence en Afrique de l’ouest francophone, voire au Mali.
  • Au mains 4 ans d’expérience en continu ou au cours de 10 missions de suivi/ monitoring/ évaluation/ contrôle de projets de développement, avec fonction de chargé de suivi/ monitoring/ évaluation/ contrôle.
  • Expériences avérées sur des projets nécessitant la mobilisation communautaire, connaissance des outils de diagnostics participatifs, MARP (Méthode Accélérée de Recherche Participative) et outils assimiles, fonction d’animateur, de facilitateur, etc.
  • Des expériences réparties dans différentes régions du Mali sont un atout.

Merci de transmettre votre candidature et votre CV détaillé (format UE) à Monsieur Axel CAMBRILLAT ([email protected]) et Madame Morgane DUJARDIN ([email protected]) avec [email protected] en copie, précisant en objet la mention « Mali Suivi UE – TL »

Recherche d’experts – Appel d’offre international pour Projet d’Assistance Technique d’appui aux Financements et à l’inclusion financière des PME à Djibouti

 

Linpico, dans le cadre de l’avis de marché pour l’Assistance Technique Aux Financements et à l’Inclusion Financière des MPME à Djibouti, recherche un Expert en MPME.

Ce projet a pour objectif d’aider à la mise en place d’un environnement pour renforcer les institutions financières pour répondre aux besoins des entreprises et des foyers, ainsi que d’encourager les investissements dans le secteur privé.

La date indicative prévue pour le début du projet est fixée à la fin du mois d’Août 2019, la fin indicative est fixée en Mai 2020.

Nous recherchons un Expert répondant aux critères suivants:

  1. Une expertise dans la finance des MPME, ainsi que dans le développement de services financiers digitaux, en particulier dans les pays en développement.
  2. Réalisation récurrente d’études et d’évaluations, et préparation de recommandations sur le développement de systèmes de microfinance durables.
  3. Expérience en restructuration d’institutions de microfinance en difficultés.
  4. Une bonne expérience en gestion de projet.
  5. Une bonne connaissance des projets de la Banque Mondiale et de la rédaction de rapports sur le déroulement du projet, notamment des rapports intermédiaires et l’identification de potentielles difficultés.
  6. Une grande expérience de l’Afrique Francophone.
  7. Une bonne expérience des fonds de promotion de la microfinance dirigés par le Gouvernement est un avantage.

Les activités à mener sont les suivantes :

  1. Une évaluation du secteur de la microfinance à Djibouti, comprenant un examen des règlementations du secteur, une collecte des données et des recommandations pour inciter les acteurs commerciaux à fournir les services dans ce domaine. Elle devra proposer des recommandations en vue d’assurer la durabilité de la structure institutionnelle et des politiques de gestion. Une évaluation du potentiel pour l’expansion des services financiers sera aussi attendue, ainsi qu’une analyse spécifique des possibilités concernant les services financiers numériques.
  2. Une révision des activités et des pratiques de financement du Fonds de Développement Economique de Djibouti (FDED), ainsi que des audits réalisés précédemment afin de prioriser les recommandations à implémenter.
  3. Une proposition détaillée comprenant des mesures et des délais associés et des directives claires, pour la mise en œuvre des réformes prioritaires pour le FDED.
  4. Assistance technique pour la mise en œuvre de réformes clés sélectionnées (sans dépasser 2, choisies selon l’estimation des coûts associés) avec des conseils pratiques concernant la rédaction des documents nécessaires avec l’accord du FDED.

 

Merci de transmettre votre candidature et votre CV détaillé (format UE) à Monsieur Axel CAMBRILLAT ([email protected]) et Madame Morgane DUJARDIN ([email protected]) avec [email protected] en copie, précisant en objet la mention « Djibouti WB MSME »

Projet : Création et mise en œuvre des Centres de PME – manifestation d’intérêt

Linpico, dans le cadre de la création et mise en œuvre des Centres de PME pour le Projet d’Appui au Développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprise (PADMPME) en RDC recherche :

  • Un Economiste Chef de mission
  • Un responsable des opérations d’assistance aux grandes entreprises
  • Un expert en promotion du secteur privé, promotion des PME et développement des stratégies de partenariat multi-acteurs
  • Un expert en communication
  • Un spécialiste en sauvegardes environnementale et sociale
  • Un juriste d’affaires
  • Un comptable

Ce projet a pour objectif principal d’assister l’UCP/PADMPME dans la création et la mise en œuvre des Centres de PME afin de renforcer les chaînes de valeur entre les grandes entreprises et les PME congolaises. Les experts seront responsables d’apporter un appui dans la sélection des investisseurs locaux, dans l’animation des consultations et dans la facilitation d’établissement des partenariats entre les acteurs clés des Centres de PME, qui seront entre autres les investisseurs locaux/animateurs de Centres de PME, les grandes entreprises leaders, les MPME, le gouvernement provincial, les fournisseurs de services aux entreprises, et autres parties prenantes.

Profils recherchés :

  • Un Economiste Chef de mission : Il doit être détenteur d’un diplôme de niveau Bac + 5 en Economie, ffinances, gestion et administration d’entreprise ou toute autre discipline similaire ; Avoir une expérience avérée d’au moins 10 ans dans la conception et/ou mise en œuvre des projets, y compris ceux appuyés par le Groupe de la Banque Mondiale et ayant trait au développement du secteur privé. Il devra également démontrer d’une expérience pertinente dans la formulation et/ou gestion de projets ou d’entreprises, de projets d’infrastructures, Avoir des connaissances en gestion financière, analyse des processus et de conduite de changement et avoir travaillé pendant au-moins dix ans dans le secteur privé et/ou des MPME en Afrique subsaharienne. La connaissance du secteur de la gouvernance locale, du secteur des MPME et de l’environnement des affaires de la RDC constitue un atout.
  • Un responsable des opérations d’assistance aux grandes entreprises : Il doit être détenteur au moins d’un diplôme de niveau Bac + 5 en Economie, en Gestion, en Administration des affaires, en Sciences commerciales, ou un diplôme équivalent. Avoir une expérience de 7 ans au moins en gestion des projets ou d’entreprises, conduite de changement ; Avoir une expérience solide en matière de sensibilisation, de communication et dans le développement et déploiement des produits de formation ainsi que d’autres destinés à l’appui aux MPME. Avoir travaillé pendant au moins 5 ans dans le secteur des PME ou de l’environnement des affaires en Afrique subsaharienne. La connaissance de l’environnement des PME et des affaires de la RDC constitue un atout.
  • Un expert en promotion du secteur privé, promotion des PME et développement des stratégies de partenariat multi-acteurs: titulaire d’un BAC +5 en  sciences économiques et/ou en finances et/ou en administration et gestion des entreprises et/ou domaines similaires ; Avoir une expérience d’au moins 7 ans en gestion d’entreprises et conduite de changement ;  Avoir une expérience pertinente d’au  moins  cinq (5) ans dans l’appui multiforme aux PME, dans la facilitation du rapprochement des secteurs bancaire et de microfinance avec les autres opérateurs économiques en quête d’accès aux services financiers. Avoir une connaissance de l’environnement des affaires en Afrique subsaharienne et la connaissance du des affaires de la RDC constitue un atout.
  • Un expert en communication : Il doit être détenteur d’un diplôme universitaire en sciences de la communication  ; Avoir une expérience de 5 ans au moins dans le domaine de la communication et sensibilisation ; Avoir une expérience avérée dans l’organisation et supervision d’un programme de communication institutionnelle, y compris une expérience de liaison avec des organisations de la société civile et du secteur privé ; Avoir des capacités solides d’analyse et de synthèse des situations et être apte à y trouver des solutions ; Avoir des  solides capacités d’expression écrite et orale et avoir des très bonnes connaissance  de l’outil informatique (MS World, Excel, Internet, etc.). Avoir une connaissance de l’environnement des affaires en Afrique subsaharienne et la connaissance du des affaires de la RDC constitue un atout.
  • Un spécialiste en sauvegardes environnementale et sociale : Il doit être détenteur d’un diplôme en sciences de l’environnement/sciences sociales/ développement rural ou un diplôme équivalent, avec une expérience avérée de cinq (5) ans au moins dans les questions de développement durable. Justifier de 3 ans d’expérience dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des Cadres de Gestion Environnementale et Sociale, des Plans de Gestion des Pestes et Pesticides et des Cadres des Politiques de Réinstallation, des Etudes d’impact environnementales, des Plans d’action de réinstallation, etc. dans des Projets de développement de grande envergure. Il doit également avoir une connaissance approfondie de la réglementation en matière environnementale et sociale de la RDC et de la réglementation internationale en matière de sauvegarde environnementale et sociale. La connaissance des politiques de sauvegarde environnementale et sociale de la Banque mondiale. Avoir une connaissance de l’Afrique subsaharienne et la connaissance de la RDC constitue un atout.
  • Un juriste d’affaires : Il doit être détenteur d’un diplôme en droit Bac + 5 ; Avoir au moins 8 ans d’expérience professionnelle ; Avoir une expérience avérée de 5 ans au moins dans la pratique du droit des affaires, réglementation de l’investissement et du secteur des PME ; Avoir une bonne connaissance et une expérience du droit OHADA ainsi que du droit privé ; Avoir une connaissance de l’environnement des affaires en Afrique subsaharienne et idéalement de la RDC constitue un atout. Avoir une excellente maitrise de la langue française
  • Un comptable : Il doit être titulaire d’un diplôme universitaire ou d’études supérieures Bac+ 5 en sciences économiques, gestion financière et comptable, administration des affaires, Finances et Comptabilité ou diplôme équivalent ; Avoir une expérience au moins de 3 ans au poste de comptable ; Avoir exercé au moins pendant I an (un)  en qualité de comptable dans un projet financé par les partenaires au développement  ou dans le secteur privé ; Être de bonne moralité ; Avoir une bonne connaissance des logiciels informatiques (world, Excel et autres) constitue un atout.

Merci de transmettre votre CV détaillé à Monsieur Axel CAMBRILLAT – acambrillat@linpico.com (admin@linpico.com en copie), avec en objet la mention «Centres PME – RDC»

Recherche experts – Appel d’offre international pour la mise en oeuvre des Concours des Plans d’Affaires en RDC

Linpico, dans le cadre de la mise en œuvre du Concours de Plan d’Affaires (CPA) pour le Projet d’Appui au Développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprise (PADMPME) en RDC recherche :

  • Un(e) Economiste Chef de mission
  • Un(e) responsable des opérations
  • Un(e) expert(e) en promotion du secteur privé, promotion des PME
  • Un(e) expert(e) en communication
  • Un(e) spécialiste d’accompagnement aux entreprises
  • Un(e) spécialiste en suivi-évaluation
  • Un(e) juriste d’affaires
  • Un(e) comptable

 

Ce projet a pour objectif principal d’améliorer la croissance et la performance des PME. Le CPA sera, avec une combinaison d’interventions, un des instruments de la stratégie d’intervention du PADMPME pour appuyer les possibilités de croissance pour les entreprises à fort potentiel et construire un pipeline d’une nouvelle génération des MPME et d’entrepreneurs, ainsi qu’appuyer la résilience et les mécanismes pour une base plus large d’entreprises formelles et informelles qui contribuent à l’emploi et à la stabilité.

Le CPA va comprendre deux composantes :

  • Soutien de jeunes entrepreneurs ;
  • Soutien de PME à potentiel de croissance.

 

Profils recherchés :

  • Un(e) Economiste Chef de mission : Il/elle doit détenir un diplôme de niveau Bac + 5 en Economie, ffinances, gestion et administration d’entreprise ou toute autre discipline similaire ; Avoir une expérience avérée d’au moins 10 ans dans la conception et/ou mise en œuvre des projets, y compris ceux appuyés par le Groupe de la Banque Mondiale et ayant trait au développement du secteur privé ; Avoir travaillé pendant au moins cinq ans dans le secteur privé  et avoir une parfaite connaissance de l’environnement des MPME ; Posséder une  expérience  pertinente  d’au moins cinq ans dans la formulation et/ou gestion de projets ou d’entreprises, ainsi que dans l’élaboration et l’évaluation des plans d’affaires ; Avoir une connaissance  des PME en Afrique subsaharienne ; Avoir une connaissance du secteur de la gouvernance locale en termes de PME constitue un atout.
  • Un(e) responsable des opérations : Il/elle doit détenir au moins un diplôme de niveau Bac + 5 en Economie, en Gestion, en administration des affaires, en sciences commerciales, ou un diplôme équivalent. Avoir une expérience de 8 ans au moins en gestion des projets ou d’entreprises, conduite de changement ; Avoir une expérience solide d’au moins cinq ans en matière d’élaboration et d’évaluation des plans d’affaires et dans le développement et le déploiement des produits de formation ainsi que d’autres destinés à l’appui aux MPME. Avoir travaillé pendant au moins 5 ans dans le secteur des PME ; Avoir une connaissance de l’environnement des affaires en Afrique subsaharienne. La connaissance de l’environnement des PME et des affaires de la RDC constitue un atout.
  • Un(e) expert(e) en promotion du secteur privé, promotion des PME : Être titulaire d’un BAC +5 au minimum en  sciences économiques et/ou en finances et/ou en administration et gestion des entreprises et/ou domaines similaires, Avoir une expérience de 7 ans au moins dans le secteur privé, Avec une expérience pertinente d’au moins cinq ans dans l’appui multiforme aux PME et dans la facilitation du rapprochement des secteurs bancaire et de microfinance avec les autres opérateurs économiques en quête d’accès aux services financiers.  Avoir une connaissance de l’environnement des affaires en Afrique subsaharienne. La connaissance de l’environnement des PME et des affaires de la RDC constitue un atout.
  • Un(e) expert(e) en communication : Il/elle diplôme universitaire en sciences de la communication ; Avoir une expérience de 5 ans au moins dans le domaine de la communication et sensibilisation ; Avoir une expérience avérée dans l’organisation et supervision d’un programme de communication institutionnelle, y compris une expérience de liaison avec des organisations de la société civile et du secteur privé ; Avoir des capacités solides d’analyse et de synthèse des situations et être apte à y trouver des solutions ; Avoir des  solides capacités d’expression écrite et orale et avoir des très bonnes connaissance  de l’outil informatique (MS World, Excel, Internet, etc.). Avoir une connaissance de l’environnement des affaires en Afrique subsaharienne. La connaissance de l’environnement des PME et des affaires de la RDC constitue un atout.
  • Un(e) spécialiste d’accompagnement aux entreprises : détenir un diplôme en droit Bac + 5 en économie ou sciences sociales ; Expérience en formation des entrepreneurs et PME, développement des programmes de formation, formation des formateurs ; Expérience de travail avec les femmes entrepreneures et les jeunes entrepreneurs.
  • Un(e) spécialiste en suivi-évaluation : Il/elle doit être détenteur d’un diplôme de licence en économie quantitative ou mathématique, en statistique ou dans une discipline similaire ; Avoir une expérience d’au moins 7 ans en pratique de suivi-évaluation des programmes/projets financés par des institutions internationales ;  Avoir une expérience d’au moins 5 ans dans l’utilisation de l’approche du cadre logique et d’autres approches stratégiques de planification  et maitrise des méthodes de S&E (quantitative, qualitative et participatives) des programmes/projets ; Avoir une expérience dans la pratique de la gestion axée sur les résultats des projets/programmes et l’utilisation des logiciels courants  dans l’analyse des impacts des projets et politiques publics sur la pauvreté et le social( Delta, Excel, e-views et autres outils similaires). Avoir une connaissance de l’environnement des affaires en Afrique subsaharienne. La connaissance de l’environnement des PME et des affaires de la RDC constitue un atout.
  • Un(e) juriste d’affaires : Il/elle doit être détenteur d’un diplôme en droit Bac + 5 ; Avoir au moins 8 ans d’expérience professionnelle ; Avoir une expérience avérée de 5 ans au moins  dans la pratique du droit des affaires, réglementation de l’investissement et du secteur des PME ; Avoir une bonne connaissance et une expérience du droit  OHADA ainsi que du droit privé  ; Avoir une connaissance  de l’environnement des affaires en Afrique subsaharienne et idéalement de la RDC constitue un atout. Avoir une excellente maitrise de la langue française.
  • Un(e) comptable : Il/elle doit être titulaire d’un diplôme universitaire ou d’études supérieures Bac+ 5  en sciences économiques, gestion financière et comptable, administration des affaires, Finances et Comptabilité ou diplôme équivalent ; Avoir une expérience au moins de 3 ans au poste de comptable ; Avoir exercé au moins pendant 1 an (un)  en qualité de comptable dans un projet financé par les partenaires au développement  ou dans le secteur privé ; Être de bonne moralité ; Avoir une bonne connaissance des logiciels informatiques (Word, Excel et autres) constitue un atout.

 

Merci de transmettre votre CV détaillé à Monsieur Axel CAMBRILLAT – acambrillat@linpico.com (avec admin@linpico.com en copie), préciser  en objet la mention «CPA – RDC»

Recherche experts – Appel d’offre international pour une Etude sur l’optimisation et l’informatisation du registre du commerce et des formalités d’enregistrement des actes liés à la vie des entreprises, Union des Comores

Linpico, dans le cadre d’une Etude sur l’optimisation et l’informatisation du registre du commerce et des formalités d’enregistrement des actes liés à la vie des entreprises aux Comores, recherche :

  • Un Chef de mission, expert dans la gestion et le fonctionnement des services de gouvernement-à-entreprise,
  • Un juriste spécialiste du droit des affaires
  • Un expert informatique spécialiste de l’élaboration de cahier des charges

Ce projet a pour objectif principal d’améliorer les services du gouvernement liés aux formalités d’enregistrement des actes liées à la vie des entreprises pour rendre le climat des affaires plus favorable aux Comores.

Le début du projet est fixé au dernier trimestre 2019 pour une période maximale de 5 mois.

Il s’agira de fournir (i) un plan détaillé pour l’optimisation des services d’enregistrement des actes liés à la vie des entreprises et (ii) un plan complet et des documents de mise en œuvre en vue de l’informatisation et de la virtualisation effective des services afin de permettre aux usagers de réaliser en ligne les formalités d’enregistrement des actes liés à la vie des entreprises.

Profils recherchés :

  • Un Chef de mission, expert dans la gestion et le fonctionnement des services de gouvernement-à-entreprise, avec une connaissance considérable de l’enregistrement des entreprises, disposant au moins de 10 ans d’expérience et ayant réalisé au moins 2 missions de réformes, d’informatisation et de virtualisation similaires liés aux registres du commerce ;
  • Un juriste spécialiste du droit des affaires, disposant au moins de 7 ans d’expérience et ayant réalisé au moins 2 missions de réformes des procédures d’enregistrement des actes liés à la vie des entreprises ;
  • Un expert informatique spécialiste de l’élaboration de cahier des charges, disposant au moins de 7 ans d’expérience et ayant réalisé au moins 2 missions d’informatisation et de virtualisation de registre du commerce.

Merci de transmettre votre CV détaillé à Monsieur Axel CAMBRILLAT (acambrillat@linpico.com) et avec admin@linpico.com en copie, avec en objet la mention «Comores RCCM »

Recrutement d’un rédacteur de propositions techniques francophone à plein temps pour notre bureau francophone d’Afrique de l’Ouest, situé à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Linpico cherche à recruter un rédacteur de propositions techniques francophone à plein temps pour notre bureau francophone d’Afrique de l’Ouest, situé à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Les candidats doivent avoir une vaste expérience en matière de préparation de propositions techniques pour des appels d’offres UE / Banque mondiale / Banque africaine de développement / Agence française de développement (AFD) couvrant un large éventail de secteurs tels que la gestion des finances publiques, le développement du secteur privé, l’éducation et les technologies de l’information. L’expérience devrait inclure la coordination de la préparation des propositions techniques, la fourniture d’importantes contributions écrites pour les propositions et le formatage.

Seuls les candidats pouvant démontrer une expérience réussie en rédaction de propositions seront considérés. Les candidats présélectionnés seront invités à un entretien et devront être en mesure de fournir des exemples de propositions qu’ils ont été chargés de préparer.

 

Merci de transmettre votre CV détaillé à Monsieur Ivan LINHART (ilinhart@linpico.com), avec en objet la mention «Rédacteur propositions Burkina»

Linpico West Africa Dîner de Noël

LINPICO West Africa installée à Ouaga depuis maintenant quelques mois a voulu convier ses clients, partenaires et experts à commémorer la fin de l’année 2018 autour d’un diner.

C’était donc l’occasion pour LWA de remercier ses clients comme le Ministère de l’économie en la personne de leurs agents avec qui nous travaillons quotidiennement.

Remercier ses experts avec lesquels elle travaille en ce moment même au Mali sur la mise en œuvre de son premier contrat cadre Lot 5 financé par l’UE : Mr Belembaogo Augustin et Mr SOMDA Adrien (chevalier de l’ordre national du Burkina) tous deux juristes fiscalistes reconnu dans leur domaine.

Nous avons également convié l’Union Européenne pour la remercier de sa confiance et implication quotidienne dans la mise en œuvre du Programme d’Appui à la Gestion Publique et Statistiques (PA GPS).

Les Cabinets partenaires sous régionaux comme Yon’s, HORINFO et  Yirvouya furent également de la partie en la personne de leur dirigeants.

La fête fut belle.

 

Recherche expert(e) en appui au développement du contrôle administratif – Appel d’offre international pour une Assistance Technique en soutien aux réformes de la gestion des finances publiques, Cameroun – Financement 11ème FED

Linpico dans le cadre de l’appel d’offres international restreint pour une Assistance Technique en soutien aux réformes de la gestion des finances publiques, Cameroun recherche :

  • Un expert(e) (3) en appui au développement du contrôle administratif, auprès du MINFI (non permanent(e))

 

Ce projet a pour objectif principal de doter le Cameroun d’un système de GFP transparent, performant, conforme aux standards internationaux, respectueux des prérogatives et attributions légales et réglementaires des institutions et administrations, ainsi que celles des autres acteurs de la GFP, et mettant résolument les finances publiques au service du développement du pays et du bien-être des citoyens.

La date indicative prévue pour le début du projet est fixée au 1er juillet 2019, pour une durée de 36 mois à partir de cette date.

 

Les résultats suivants sont à atteindre :

  • Résultat 1 : la redevabilité des institutions publiques est renforcée par des instances de contrôles internes et externes plus performantes et cohérentes.
  •  Résultat 2 : l’assiette fiscale hors pétrole est élargie.

 

Profils recherchés :

 

Expert(e) principal(e) 3 en appui au développement du contrôle administratif, auprès du MINFI (non permanent(e)) – 330 hommes/jours

Qualifications et compétences

  • Exigence minimale : (1) niveau d’enseignement correspondant à un cycle complet d’études universitaires de 5 années minimum, sanctionné par un diplôme en finances publiques, administration publique, droit, sciences économiques ou autre domaine équivalent ; (2) Spécialiste en contrôle des administrations publiques (3) parfaite maîtrise, orale et écrite, de la langue française et bonne connaissance, orale et écrite, de la langue anglaise.

Expérience professionnelle générale

  • Exigence minimale : au moins 12 ans d’expérience professionnelle dans le domaine des finances publiques et du contrôle administratif.

Expérience professionnelle spécifique

  • Exigence minimale : (1) Au moins 10 années dans le domaine spécifique du contrôle administratif. Plus particulièrement, son expérience devra couvrir les aspects suivants : (a) expérience pratique dans l’exercice du contrôle interne dans un contexte de réformes axées sur la gestion publique nouvelle; (b) élaboration et mise en œuvre de réformes des systèmes de contrôle interne dans des pays d’inspiration francophone dans le contexte de gestion des finances publiques en mode budget programme; (c) expérience dans le renforcement des organes de contrôle internes; expérience spécifique dans le contrôle interne budgétaire et comptable; (d) expérience des programmes d’appui institutionnel soutenus par des partenaires au développement; (2) expérience dans l’appui au pilotage de stratégies de réformes des finances publiques.

Atout: Connaissance des réformes communautaires de la CEMAC et/ou de l’UEMOA en matière de finances publiques; expérience dans la région d’Afrique centrale; expérience/connaissance de la modalité d’appui budgétaire dont l’appui au dialogue de politiques.

 

Merci de transmettre votre CV détaillé à Monsieur Axel CAMBRILLAT ([email protected]) et avec [email protected] en copie, avec en objet la mention «Cameroun GFP – poste 3»

English