Nouveautés et Offres d’Emploi de Linpico

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA CREATION D’UN FONDS DE STABILISATION MACROECONOMIQUE DANS l’UEMOA

Pays : Etats Membres de l’UEMOA
Etude de Faisabilité pour la Création d’un Fonds de Stabilisation Macroéconomique dans l’UEMOA. L’objectif Général de l’étude est la mise en Place d’un Fonds de Soutien et de Stabilisation de Economies des Etats Membres de l’Union en cas de Chocs Endogènes ou Exogènes pouvant mettre en Péril la Stabilité Macroéconomique
  La durée estimative d’exécution de la mission : 06 mois……
 Dans le cadre de l’exécution de ce projet, les profils suivants sont recherchés :

-Un Spécialiste en Economie et Politique Monétaire (Chef de mission) avec le profil suivant :

  •  Avoir un diplôme de Doctorat (BAC+5) au moins)
  • Disposer d’une expérience pertinente au moins dix (10) ans.

Un Macroéconomiste ayant le profil suivant :

  •  Avoir un diplôme d’au moins (BAC+5)
  • Disposer d’une bonne maitrise de la problématique du Policy-mix et au moins dix (10) ans d’expériences ;

Un Spécialiste en Finances Publiques ayant le profil suivant

  •   Avoir un diplôme (BAC + 5 ans au moins).
  •  Disposer d’une expérience d’au moins dix (10) ans et une bonne connaissance du cadre harmonise des finances publiques au sein de I’UEMOA.

Un Expert Financier expérimenté ayant le profil suivant :

  •  Avoir un diplôme d’au moins (BAC+5)
  •  Disposer d’une expérience d’au moins dix (10) années

Un Expert juriste ayant le profil suivant

  •  Avoir un diplôme (BAC + 5 ans au moins).
  • Disposer d’une expérience d’au moins dix (10) ans et une bonne connaissance de l’Environnement Institutionnel de I’UEMOA par les membres de l’équipe clé constituerait un avantage.
Langue(s) de travail : La langue de travail est le français
Les candidats intéressés sont priés d’envoyer leur CV actualisé à l’adresse suivante : iamoussa@linpico.com  en mettant en copie  admin@linpico.com , [email protected] et cyao@linpico.com  avec la référence « FONDS DE L’UEMOA, ……….(compléter par le poste visé) »

Assistance Technique (AT) aux Organisations de Producteurs pour l’Agropole Sud.

Pays : Sénégal
La mission la Sélection d’un Cabinet pour l’Assistance Technique (AT) aux Organisations de Producteurs pour l’Agropole Sud
  La durée estimative d’exécution de la mission : 36 mois
 Dans le cadre de l’exécution de ce projet, les profils suivants sont recherchés :

– Expert K-1 : Un (01) Chef de mission : Ingénieur agroéconomiste ou équivalent avec le profil suivant :

ü  Le chef de mission devra être un ingénieur socio-économie, agroéconomie, ou équivalent (BAC + 5) avec une expérience générale de 15 ans. Il devra fournir son CV signé et copie diplôme pour avoir la note maximale.

·         Pertinence pour le projet : Le nombre de références en qualité de chef de mission pour les prestations demandées (renforcement de capacités techniques, managériales et organisationnelles des OP / faitières/ collèges/ interprofessions, amélioration du système de prise de décision des OP etc..) au cours des dix (10) dernières années, est noté sur 05 points par référence. La note maximale est obtenue pour deux (02) références attestées et similaires aux prestations demandées.

·         Expérience de la région et connaissance de la langue : Si l’expert a une expérience de la zone de déroulement des prestations, il est noté sur 1 point ; Sinon, il est noté zéro (0). Si l’expert parle la langue française, il est noté 1 point, sinon il est noté zéro (0). La note maximale est obtenue si l’expert connait la zone et parle la langue française.

Expert K-2 : Un (01) Expert en développement Organisationnel ou en Sociologie rurale ayant le profil suivant :

ü  Celui-ci devra être expert en Développement Organisationnel ou en sociologie rurale ou équivalent (BAC + 5) avec une expérience générale de 10 ans. Il devra fournir son CV signé et copie diplôme pour avoir la note maximale.

·         Pertinence pour le projet : Le nombre de références en qualité d’expert en Développement Organisationnel ou en Sociologie rurale pour les prestations demandées (accompagnement à la structuration et l’organisation des organisations de producteurs, la supervision des activités de développement rural dans le domaine de l’agriculture ou l’agro- industrie) au cours des dix (10) dernières années, est noté sur 06 points avec 03 points par référence. La note maximale est obtenue pour deux (02) références attestées et similaires aux prestations demandées

·         Expérience de la région et connaissance de la langue : Si l’expert a une expérience de la zone de déroulement des prestations, il est noté sur 1 point ; Sinon, il est noté zéro (0). Si l’expert parle la langue française, il est noté sur 1 point, sinon il est noté zéro (0). La note maximale est obtenue si l’expert connait la zone et parle la langue française.

 

Expert K-3 : Un (01) l’Expert Agronome ayant le profil suivant

ü  Celui-ci devra être un ingénieur agronome ou équivalent (BAC + 5) avec une expérience générale de 10 ans. Il devra fournir son CV signé et copie diplôme pour avoir la note maximale.

·         Pertinence pour le projet : Le nombre de références en qualité d’expert agronome pour les prestations demandée (dynamique organisationnelle des OP, structuration des chaines de valeurs ou filières agricoles, mise en place et la conduite de champs écoles producteurs) au cours des dix dernières années est noté sur 06 points avec 03 points par référence. La note maximale est obtenue pour deux (02) références attestées et similaires aux prestations demandées.

·         Expérience de la région et connaissance de la langue : Si l’expert a une expérience de la zone de déroulement des prestations, il est noté sur 1 point ; Sinon, il est noté zéro (0). Si l’expert parle la langue française, il est noté 1 point, sinon il est noté zéro (0). La note maximale est obtenue si l’expert connait la zone et parle la langue française

ü  Expert K-4 : Un (01) Ingénieur en Agro- industrie ayant le profil suivant

ü  Celui-ci devra être ingénieur en Agro- industrie ou agro- alimentaire ou équivalent (BAC +5) avec une expérience générale de 10 ans. Il devra fournir son CV signé et copie diplôme pour avoir la note maximale.

·         Pertinence pour le projet : Le nombre de références en qualité d’ingénieur en Agro-industrie ou agro-alimentaire pour des prestations similaires (encadrement et mise en place de système de contrôle et de gestion de la qualité notamment la mise en place de référentiels qualité pour les marchés) au cours des dix dernières années est noté sur 06 points avec 03 points par référence. La note maximale est obtenue pour deux (02) références attestées et similaires aux prestations demandées

·         Expérience de la région et connaissance de la langue : Si l’expert a une expérience de la zone de déroulement des prestations, il est noté sur 1 point, Sinon, il est noté zéro (0). Si l’expert parle la langue française, il est noté sur 1 point, sinon il est noté zéro (0). La note maximale est obtenue si l’expert connait la zone et parle la langue française.

 

-Expert K-5 Un (01) Technicien Supérieur (TS) en Agriculture pour la Région de Kolda

ü  Celui-ci devra être un technicien supérieur en agriculture, ou en horticulture ou des eaux et forêts ou d’un diplôme d’agent technique agricole ou équivalent (au moins BAC +2) avec 10 ans d’expérience générale. Il devra fournir trois CV signés et les diplômes légalisés.

·         Pertinence pour le projet : Le nombre de références en qualité un technicien supérieur en agriculture, ou en horticulture ou des eaux et forêts ou d’un diplôme d’agent technique agricole ou équivalent pour les prestations demandées (accompagnement et encadrement d’organisations communautaires de base dans les domaines de développement rural) au cours des cinq (05) dernières années.

 

Expert K-6 Un (01) second Technicien Supérieur (TS) en Agriculture pour la Région de Ziguinchor

ü  Celui-ci devra être un technicien supérieur en agriculture, ou en horticulture ou des eaux et forêts ou d’un diplôme d’agent technique agricole ou équivalent (au moins BAC +2) avec 10 ans d’expérience générale. Il devra fournir trois CV signés et les diplômes légalisés

·         Pertinence pour le projet : Le nombre de références en qualité un technicien supérieur en agriculture, ou en horticulture ou des eaux et forêts ou d’un diplôme d’agent technique agricole ou équivalent pour les prestations demandées (accompagnement et encadrement d’organisations communautaires de base dans les domaines de développement rural) au cours des cinq (05) dernières années est noté sur 03 points avec 1,5 points par référence

.

Expert K- 7 Un (01) troisième Technicien Supérieur (TS) en Agriculture pour la Région de Sédhiou

ü   Celui-ci devra être un technicien supérieur en agriculture, ou en horticulture ou des eaux et forêts ou d’un diplôme d’agent technique agricole ou équivalent (au moins BAC +2) avec 10 ans d’expérience générale. Il devra fournir trois CV signés et les diplômes légalisés pour avoir la note maximale.

·         Pertinence pour le projet : Le nombre de références en qualité un technicien supérieur en agriculture, ou en horticulture ou des eaux et forêts ou d’un diplôme d’agent technique agricole ou équivalent pour les prestations demandées (accompagnement et encadrement d’organisations communautaires de base dans les domaines de développement rural) au cours des cinq (05) dernières années est noté sur 03 points avec 1,5 points par référence. La note maximale est obtenue pour deux (02) références attestées et similaires aux prestations demandées.

Langue(s) de travail : La langue de travail est le français
Les candidats intéressés sont priés d’envoyer leur CV actualisé à l’adresse suivante : iamoussa@linpico.com  en mettant en copie  admin@linpico.com , [email protected] et cyao@linpico.com  avec la référence « AGROPOLES SUD …….(Suivi du  poste visé) »

Ateliers de formation à São Tomé et Príncipe – Appui au Bureau des Réformes des Finances Publiques (GARFIP)

Depuis janvier 2021, l’équipe de Linpico à São Tomé et Príncipe est impliquée dans un projet de soutien au Bureau des Réformes des Finances Publiques (GARFIP). Nos experts contribuent à la formulation et à la fourniture de cadres budgétaires à moyen terme et de budgets annuels transparents, complets et crédibles qui doivent renforcer la discipline budgétaire, l’allocation stratégique des ressources et la fourniture efficace de services publics.
Après trois ateliers de formation intéressants dispensés en octobre, un nouveau rendez-vous a eu lieu ces derniers jours dans le but de présenter les nouveaux modules, climat et genre, qui seront appliqués lors de la prochaine évaluation nationale du PEFA, prévue fin 2023 ou début 2024 :

https://www.telanon.info/economia/2022/04/20/37066/garfip-apresenta-novos-modulos-do-pefa/

Elaboration d’un plan des réformes économiques 2020-2023.

L’objectif global de la mission est de contribuer à une meilleure mise en œuvre du Plan de Développement Economique et Social (PDES) et de disposer d’un cadre de réformes globales et sectorielles pour l’atteinte des objectifs du PDES pendant les quatre (4) prochaines années.

Dans le cadre de ce projet LINPICO recherche des experts avec le profil suivant :

  • Un (1) Planificateur, (chef de mission) :

Titulaire d’un diplôme supérieur (BAC +5 au moins) en planification, économie, statistiques ou tout autre domaine qui sera jugé pertinent.

L’expert doit disposer d’une expérience générale avérée d’au moins dix (10) années en matière de conception des plans stratégiques et de réformes économiques.

  • Un (1) Spécialiste en suivi et évaluation :

Titulaire d’un diplôme supérieur (BAC +5 au moins) en suivi-évaluation, économie, planification ou tout autre domaine qui sera jugé pertinent.

L’expert doit posséder une expérience générale d’au moins cinq (5) années dans le suivi-évaluation des politiques publiques ou dans la gestion de programmes et projets de développement.

Il doit avoir participé à au moins deux (2) missions de conception de plans de développement, de stratégies, des programmes et / ou projets de développement.

  • Un (1) économiste financier :

Titulaire d’un diplôme supérieur (BAC +5 au moins) en économie, finances ou tout autre domaine qui sera jugé pertinent.

L’expert doit disposer d’ une expérience générale d’au moins cinq (5) années dans domaine des réformes économiques et financières.

Langue(s) de travail : La langue de travail est le français.
Merci d’envoyer votre candidature (CV détaillé) à l’adresse suivante : iamoussa@linpico.com ([email protected] et wdeclercq@linpico.com en copie) avec la référence «EPRE suivi du type de poste recherché » en objet du mail.

Réalisation d’une étude pour l’harmonisation de la parafiscalité, la fiscalité et des dispositions commerciales applicables à l’exploitation artisanale de l’or dans les Etats membres de l’UEMOA.

L’objectif global est l’harmonisation des réglementations nationales en vue d’améliorer la contribution de l’exploitation artisanale de l’or aux recettes publiques et à l’économie des Etats membres.

Les objectifs spécifiques sont les suivants :

  • Faire un état des lieux de l’exploitation artisanale de l’or dans les Etats membres assortie d’une analyse sur sa contribution aux recettes publiques;
  • Faire une cartographie de la parafiscalité, la fiscalité et la commercialisation de l’or notamment de production artisanale;
  • Elaborer un texte communautaire ou plus, harmonisé et adapté portant sur la parafiscalité, la fiscalité et la commercialisation de l’or extrait artisanalement dans les Etats membres de l’UEMOA.

Dans le cadre de ce projet LINPICO recherche des experts avec le profil suivant :

  1. Un Chef de mission Fiscaliste minier, titulaire d’un diplôme d’études supérieures en fiscalité (BAC+5 ans au moins), ayant au moins dix (10) ans d’expériences professionnelles dans le domaine de la fiscalité, et une expérience professionnelle spécifique d’au moins dix (10) ans en rapport avec le secteur minier.

 

  1. Juriste minier titulaire d’un diplôme d’études supérieures en droit (BAC+5 ans au moins), ayant au moins dix (10) ans d’expériences professionnelles en qualité de juriste, et une expérience professionnelle spécifique d’au moins dix (10) ans en qualité de juriste en relation avec le secteur minier.

 

  1. Un Socio économiste titulaire d’un diplôme d’études supérieures en sociologie économique ou un diplôme équivalent (BAC + 5 ans au moins), ayant au moins dix (10) ans d’expériences professionnelles dans le domaine de la sociologie économique, et une expérience professionnelle d’au moins cinq (05) ans dans le domaine de la sociologie économique en rapport avec le secteur minier.

Langue(s) de travail : La langue de travail est le français.
Merci d’envoyer votre candidature (CV détaillé) à l’adresse suivante : iamoussa@linpico.com ([email protected] et wdeclercq@linpico.com en copie) avec la référence «Harmonisation parafiscalité UEMOA – type de poste recherché » en objet du mail.

Recherche d’Experts pour le Programme Agroécologie de la CEDEAO

 

Afrique de l’Ouest: CEDEAO
Etude sur les mécanismes de financement des producteurs, agropasteurs, agro-éleveurs, éleveurs, jeunes entrepreneurs et autres opérateurs économiques pour accompagner/encourager la transition agroécologique et l’intensification agricole durable en Afrique de l’Ouest
  La durée estimative d’exécution de la mission : 150 jours-experts
 Dans le cadre de l’exécution de ce projet, les profils suivants pourraient être demandés :

1.1           Chef(fe) de mission – Expert K-1

Qualification d’ordre général        Niveau d’études BAC+5 au moins en agronomie, agroéconomie, écologie ou équivalent

Au moins dix (10) années d’expérience dans le domaine du financement agricole

3 expériences requises conduites sur l’analyse ou l’évaluation des mécanismes et instruments de financement en lien avec l’agroécologie

Pertinence pour le projet        Au moins 3 expériences en lien avec le financement en Afrique sub-saharienne

Au moins 3 expériences en lien avec l’agroécologie ou l’agriculture durable

Au moins 3 expériences de coordination d’études à l’échelle internationale, impliquant la gestion d’une équipe de consultants répartis sur plusieurs pays

Expérience de la région et connaissance de la langue        Au moins une expérience dans au moins 5 des 15 pays CEDEAO

Au moins une expérience professionnelle en pays anglophone ou lusophone

1.2           Expert(s) K-2

Qualification d’ordre général        Niveau d’études BAC+5 au moins en agronomie, agroéconomie, sciences économiques ou de gestion, économie du développement,

Au moins cinq (5) années d’expérience dans le domaine du financement du secteur agricole, agrobusiness, transformation des produits agricoles, petites et moyennes entreprises agricoles et agroalimentaires,

Pertinence pour le projet        Au moins 2 expériences en lien avec le financement du secteur agricole, agroalimentaire et rural,

Au moins 2 expériences en lien avec le financement de l’agroécologie ou l’agriculture durable,

Au moins 1 expérience dans le cadre de l’insertion économique et professionnelle des jeunes dans le secteur agro-sylvo-pastoral et halieutique,

Au moins 5 expériences de participation / réalisation d’études dans le cadre de programmes/projets de coopération au développement sur la thématique du financement du secteur agricole, agroalimentaire et/ou rural.

Expérience de la région et connaissance de la langue        Au moins une expérience dans au moins 2 pays CEDEAO ;

Au moins une expérience professionnelle en pays anglophone

Langue(s) de travail : La langue de travail est le français
Les candidats intéressés sont priés d’envoyer leur CV actualisé à l’adresse suivante : iamoussa@linpico.com  en mettant en copie  admin@linpico.com et syankine@linpico.com  avec la référence « Programme Agroécologie de la CEDEAO, ……….(compléter par le poste visé) »

Recrutement d’experts pour une Mission d’Assistance Technique à l’UGP-AK dans les domaines juridique, analyse financière/économique et ingénierie-République du Togo

Pays: Togo
La mission d’Assistance Technique à l’UGP-AK dans les domaines juridique, analyse financière/économique et ingénierie vise à apporter un appui à l’unité dans la mise en œuvre de PTA-Togo (Projets de Transformation Agro-alimentaire) sur tous les volets juridiques, de l’analyse économique/financière de Projets et de l’ingénierie rurale avec en sus la fourniture d’expertises d’appui dans des domaines très ciblés de l’ingénierie liée à la chaîne de valeur agricole et agro-industrielle.
  La durée estimative d’exécution de la mission : 24 mois
 Dans le cadre de l’exécution de ce projet, les profils suivants pourraient être demandés:

–– Expert, Ingénieur en Irrigation et Infrastructures rurales, Chef de Mission (24 hommes (a) ayant qualifications minimales suivantes :

  • Être Ingénieur du Génie Rural ou Génie civil ou hydraulique (Bac+5) avec au moins 15 ans d’expérience dans la conception/ réalisation d’ouvrages de mobilisation des ressources en eau de surface (petits barrages) et de la construction rurale (pistes rurales, bâtiments…) ;
  • Avoir une expérience suffisante dans la conception et mise en œuvre de systèmes d’irrigation gravitaire (submersion contrôlée et à la raie) et ouvrages de conservation des eaux et des sols ;
  • Avoir réalisé, au cours des 10 dernières années, au moins 3 missions de conception et/ou mise en œuvre d’ouvrages de mobilisation des eaux de surface (barrages) et de systèmes d’irrigation (gravitaire, sous pression) et d’ouvrages de conservation des eaux et des sols.
  • Disposer de 3 références dans la conduite d’activités de conservation des eaux et des sols, notamment à l’échelle de bassins versants ;
  • Avoir des connaissances suffisantes sur les questions environnementales, sociales,
  • Avoir déjà travaillé dans le cadre de projets financés par des organisations internationales particulièrement pour l’exécution des projets de développement ;
  •  Posséder une expérience de travail en Afrique subsaharienne sur au moins 2 projtes dans le domaine de la conception/ réalisation d’ouvrages de mobilisation des ressources en eau de surface (petits barrages) ou de la construction rurale (pistes rurales, bâtiments…) ;
  • Avoir des expériences de Chef de Mission ;
  • Avoir une très bonne connaissance du français parlé et écrit ;
  • Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique (Microsoft Office et logiciels d’ingénierie) ;
  • Posséder d’excellentes aptitudes relationnelles et de pilotage d’équipes pouvant être multiculturelles.

L’Expert, Conseiller juridique (16 hommes mois) ayant le profil suivant :

  • Diplôme d’études supérieures d’au moins 5 ans ou Master en Droit public ou droit des affaires ;
  • Minimum dix (10) ans d’expérience professionnelle dans le domaine d’expertise juridique dans le secteur agricole et/ou agro-industriels ;
  • Justifier d’une expérience avérée de conseiller juridique auprès d’Agences publiques ou toute autre administration publique ou des sociétés privées. A ce titre il doit avoir réalisé au moins quatre (04) missions similaires ;
  • Bonne connaissance de l’environnement institutionnel et de l’écosystème de l’agrobusiness et de la problématique de la gestion foncière au Togo ;
  • Bonne connaissance des textes et problématiques socio-environnementaux (droit de l’environnement, conventions cadres, réinstallation des personnes impactées par les projets, etc.) ;
  • Maitrise du français parlé et écrit et une bonne connaissance de l’anglais est un atout ;
  • Excellente capacité à travailler en équipe avec un sens élevé du relationnel ;
  • Maîtrise des outils informatiques et des logiciels courants (MS Word, Excel, Internet).

Expert en charge de l’analyse financière et du montage des projets (18 hommes-mois) ayant le profil suivant

  • Être titulaire d’un bac +5 en économie, analyse financière, Agroéconomie, finances d’entreprise, Micro-finances.
  • Disposer d’une expérience professionnelle prouvée d’au moins dix (10) années analyse financière et montage de projets agro industriels ;
  • Avoir effectué, au moins 4 missions pertinentes d’étude d’analyse économique et financière ou de montage économique et financier (plan d’affaires) de projets agricoles et/ou agro-industriels intégrant des missions en Afrique au cours des dix (10) dernières années ;
  • Disposer des expériences professionnelles pertinentes en matière de renforcement de capacités d’une équipe dans son domaine d’expertise. A ce titre il doit avoir réalisé au moins quatre (04) missions similaires ;
  • Avoir réalisé au cours de sa carrière au moins 3 missions pertinentes d’études et/ou d’assistance dans la définition de cahiers de charges, guides normatifs, cadres d’investissements en rapport avec les dimensions commerciales, administratives, juridiques, sanitaires appliqués aux exportations des produits agricoles et agro-industriels sur les marchés régionaux et internationaux
  • Maitrise du français parlé et écrit et une bonne connaissance de l’anglais est un atout ;
  • Excellente capacité à travailler en équipe avec un sens élevé du relationnel ;
  • Maîtrise des outils informatiques et des logiciels courants (MS Word, Excel, Internet).

. Expert en Agro-industrie (24 hommes. Mois) ayant le profil suivant :

  • Être titulaire d’un bac +5 en agro-industrie, agroalimentaire en procédés industriels ou tout autre diplôme équivalent
  • Disposer d’une expérience professionnelle prouvée d’au moins dix (10) années dans l’appui technique des projets à caractère agroindustriel
  • Avoir effectué, au moins 3 missions d’appui technique sur les aspects de planification, la conception et/ou exploitation d’unités ou parcs agroindustriels, à l’agro-industrie et les procédés industriels sur des projets agricoles et/ou agro-industriels intégrant des missions en Afrique au cours des dix (10) dernières années
  • Avoir réalisé au moins quatre (4) missions pertinentes de renforcement des compétences au développement d’affaires auprès des entrepreneurs et en animation de formations en entrepreneuriat et/ou d’élaboration d’outils pour l’analyse de faisabilité dans le secteur agricole et agro-industriel au cours des dix (10) dernières années ;
  • Avoir réalisé au cours de sa carrière au moins 2 missions pertinentes d’études et/ou d’assistance dans la définition de cahiers de charges, guides normatifs, cadres d’investissements et marketing en rapport avec les dimensions commerciales, administratives, juridiques, sanitaires appliqués aux exportations des produits agricoles et agro-industriels sur les marchés régionaux et internationaux.
  • Maitrise du français parlé et écrit et une bonne connaissance de l’anglais est un atout ;
  • Excellente capacité à travailler en équipe avec un sens élevé du relationnel ;
  • Maîtrise des outils informatiques et des logiciels courants (MS Word, Excel, Internet).

Un pool d’ingénieurs et de spécialistes, (27 hommes/mois) dans les thématiques suivants :

  • Ingénierie Energies conventionnelles et renouvelables, courants forts et faibles (MT/BT) pour toutes questions relatives aux aspects techniques relevant de l’alimentation électrique d’installations tant au niveau de la production que de la transformation/transformation et portant tant sur les énergies conventionnelles (réseaux publics, postes thermiques) qu’alternatives (solaire, biomasse, etc.) ;
  • Ingénierie Climatisation/froid pour toutes questions se rapportant à la conservation par le froid, notamment ;
  •  Ingénierie zootechnique pour tout ce qui concerne le développement d’activités associées ou spécifiques, d’élevage (production, transformation, conservation) ;
  • Ingénierie de conception mécanique et électromécanique pour tout ce qui concerne système de pompage, chaînes de traitement des produits dans les unités, équipements de récoltes, transport, conditionnement ;
  • Spécialisation Hygiène, Qualité, Salubrité, règlementations phyto- sanitaires pour tout ce qui concerne le respect des normes de sécurité nationales et internationales s’imposant notamment pour les produits destinés à l’exportation et, le cas échéant aux produits résultant d’une filière de production/transformation biologique ;
  •  Spécialisation emballages et conditionnements des produits agricoles et agro-industriels pour tout ce qui concerne l’empaquetage et la protection sécurisés, conformes, résilients des produits notamment destinés à l’exportation par bateau, avion ou autres moyens de transports ;
  • Spécialisation cultures biologiques, agro-écologiques en vue d’examiner les conditions techniques, économiques, financières, environnementales de production et de traitement de spéculations à dimension agrobiologique ;
  • Spécialisation genre et personnes vulnérables pour intégrer et sécuriser ces dimensions dans les activités agricoles et agro-industrielles notamment au regard du travail des enfants et de l’exploitation des personnes faibles.
  • Spécialisation en assainissement, gestion des déchets solides et effluents industriels, pour toutes les questions relatives à la définition et mise en œuvre des plans directeurs et systèmes de gestion de déchets dans les zones de transformation agroalimentaires.

Les candidats au pool d’ingénieurs et de spécialistes devront avoir les profils suivants :

  • Être titulaire d’un bac +5 en relation avec la spécificité de la compétence de l’expert
  • Disposer d’une expérience professionnelle prouvée d’au moins dix (10) années dans l’apport d’appuis techniques des projets à caractère agricoles ou agro-industriel ;
  • Avoir réalisé au moins deux missions pertinentes de conception et de réalisation de projets agricoles et/ ou agro-industriels en Afrique mobilisant l’expert dans le domaine de son expertise spécifique au cours des dix dernières années ;
  • Maitrise du français parlé et écrit et une bonne connaissance de l’anglais est un atout ;
  • Excellente capacité à travailler en équipe avec un sens élevé du relationnel ;
  • Maîtrise des outils informatiques et des logiciels courants (MS Word, Excel, Internet).
Langue(s) de travail : La langue de travail est le français
Les candidats intéressés sont priés d’envoyer leur CV actualisé à l’adresse suivante : iamoussa@linpico.com  en mettant en copie  admin@linpico.com et cyao@linpico.com  avec la référence « AT APRODAT TOGO, ……….(compléter par le poste visé) »

Révision du cadre législatif ainsi que de l’informatisation et l’archivage des services des impôts et la formation des agents

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet LINPICO recherche une équipe pluridisciplinaire d’experts (bilingue « français-espagnole ») spécialisées en informatisation des administrations publiques, doté d’une solide expérience et composée ainsi :

Un(e) chef(fe) d’équipe, expert(e) en informatisation

Sous la supervision de la Directrice Nationale du PAMFP, de la coordination technique de l’Expert International en Informatique du PAMFP, du Responsable des services informatiques de la Direction Générale des Impôts avec l’appui de l’Expert International en Finances Publiques du PAMFP, le/la Chef(fe) d’équipe est chargé(e) de la supervision des autres experts et responsable des résultats de la mission.

  • Education
  • BAC+5 en sciences informatiques ou équivalent ;
  • La possession d’une certification en management des projets constitue un atout.

 

  • Compétences
  • Apte à coordonner des projets d’information des services des impôts ou d’une organisation comparable ;
  • Avoir déjà élaboré au moins un schéma directeur d’informatisation ;
  • Capable de travailler comme architecte des systèmes d’information ;
  • Maîtrise des méthodes de gestion des projets informatiques et d’archivage manuel et numérique ;
  • Connaissances en informatique décisionnelle, entrepôts de données et de dataming ;
  • Une bonne connaissance des systèmes de gestion des bases de données, des langages de programmation basés sur Internet et des réseaux Ethernet et Internet serait un atout très apprécié

 

  • Expérience
  • Au moins quinze (15) années d’expérience professionnelle dont au moins cinq années dans le pilotage des projets informatiques avec au moins une dans une Administration publique ou une grande entreprise ;
  • Avoir déjà coordonné au moins un projet d’informatisation ou informatique au sein d’une Administration des impôts ;
  • Une expérience prouvée en matière d’appui-conseil de haut niveau au sein d’une administration ou une grande entreprise et une maitrise de la mise en place des interfaces entre sous-systèmes.

Un(e) expert(e) en régies financières option impôts (18h/m dont 9h/m en perlé)

 

Sous la supervision du Chef d’équipe, l’Expert en régies financières (impôts) produira un état des besoins en données, information, procédures fiscales, … et sera l’interface avec la DGI, la DGD et la DGT sur les aspects métiers de la fiscalité afin de faciliter le travail de conception de l’architecte en systèmes d’information et fera une revue de tous les supports de déclaration et procédures des impôts en vue d’une optimisation à des fins d’informatisation. Il/Elle exécutera toute autre tâche à lui confiée par le/la chef(fe) d’équipe.

  • Education
  • Inspecteur diplômé d’une école nationale d’administration spécialisée dans les finances publiques mention régies financières spécialité impôts ou équivalent ;

 

  • Compétences
  • Capacité à formaliser les procédures métiers en fiscalité et à comprendre les supports de déclaration fiscale en zone CEMAC ;
  • Capacité à comprendre les enjeux et à élaborer les principes directeurs en matière de mise en place des systèmes d’information de la fiscalité,
  • Bonne compréhension des procédures et des systèmes d’information du Trésor et de la Douane,
  • La maitrise des outils bureautiques de base serait un atout.

 

  • Expérience
  • Au moins dix (10) années d’expériences professionnelles dans la fiscalité dans le secteur public notamment ;
  • Expérience prouvée de la procédure d’attribution et de gestion du NIU (Numéro d’Identification Unique) et de la maitrise du concept d’IFU (Interlocuteur Fiscal Unique) ;

 

Un(e) expert(e) en Bases de données, architecte en systèmes d’informations

Sous la supervision du Chef d’équipe, l’Architecte en systèmes d’information est responsable de (i) la structuration des processus informatiques et (ii) la production des rapports de conception générale et détaillée des applications informatiques et de digitalisation des procédures en plus des autres tâches à eux confiées par e chef d’équipe. Il/elle bénéficiera de l’appui de l’expert principal en GED et archivage sur les aspects informatiques du dispositif d’archivage à mettre en place.

  • Education
  • Master en sciences informatiques option génie logiciel ou conception des Systèmes d’information ou équivalent ;
  • La possession d’une certification d’architecte des systèmes d’information constitue un atout.

 

  • Compétences
  • Une aptitude à concevoir et à designer des systèmes en UML
  • Maîtrise des problèmes conceptuels d’interfaçage des sous-systèmes informatiques ;
  • Capacité à formaliser les procédures métiers en fiscalité ;
  • Connaissance du développement basé sur les technologies de l’Internet et les Systèmes de Gestion des Bases de Données libres pouvant gérer les données spatiales.

 

  • Expérience
  • Au moins sept (7) années d’expérience professionnelle dans la mise en œuvre de progiciels de gestion intégrée.

 

Deux développeurs d’applications web et mobile

Sous la supervision du Chef d’équipe, les développeurs sont responsables de la mise en place des applications informatiques du SIGReF et des outils de digitalisation des procédures en plus des autres tâches à lui confiées par le chef d’équipe. Ils travailleront de concert avec l’expert-architecte en Systèmes d’Information et Bases de données.

  • Education
  • Master en sciences informatiques ou ingénieur informaticien option génie logiciel ou Web/E-services, ou équivalent.

 

  • Compétences
  • Une maîtrise d’un atelier de génie logiciel orienté web ou des technologies de l’Internet et des Systèmes de Gestion des Bases de Données libres ou propriétaires notamment :
  • Langages : base sur les technologies du Web.
  • Architecture orientée service : Web services (SOAP, Rest), …
  • Systèmes de Gestion de bases de données : PostgreSQL, …

 

  • Expérience
  • Au moins sept (07) années d’expérience professionnelle dans le développement des applications de gestion intégrée ;
  • Une aptitude à régler les problèmes techniques d’interfaçage des sous-systèmes informatiques et requis.

 

Un(e) expert(e) principal(e) en Gestion Electronique des Documents et archivage (18h/m dont 9h/m en perlé)

Sous la supervision du Chef d’équipe qui pourra lui confier toute autre tâche, l’Expert en Gestion Electronique des Documents et Gestion des archives est responsable de la mise en place du dispositif à mettre en place à cet effet à la DGI et à la DGCF. Il s’appuiera sur certaines de ses tâches informatiques sur l’architecte en systèmes d’information :

  • Education
  • Master en sciences informatiques, en gestion des archives ou équivalent ;
  • Une Licence en Archivistique complétée par au moins dix années d’expériences dans le domaine pourra être acceptée en lieu et place d’un master dans les conditions et spécialités énoncées précédemment ;

 

  • Compétences
  • Apte à coordonner des projets de gestion électronique des documents ;
  • Avoir déjà coordonné au moins un projet d’informatisation des archives,
  • Connaissances soutenues dans le diagnostic de la gestion électronique des documents et des archives,
  • Maitrise des normes et référentiels de gestion électronique des documents et des archives,
  • Bonne connaissance des normes de gestion électronique des documents et des archives,
  • Bonne connaissance des normes de gestion électronique des documents et des archives en particulier les normes ISO 15489, ISO 12651-2 :2014, ISO 12651-2 :2014(fr), …

 

  • Expérience
  • Au moins sept (07) années d’expérience professionnelle dans les projets informatiques ou d’archivage ;
  • Une expérience prouvée en matière d’appui-conseil de haut niveau au sein d’une administration ou dans une organisation ou une grande entreprise.

 

Un(e) expert(e) en informatique ou en Gestion des archives (18h/m dont 9h/m en perlé)

Sous la supervision de l’Expert en GED et archives qui pourra lui confier toute autre tâche, l’Expert(e) en informatique ou en Gestion des archives est particulièrement chargé de l’organisation physique des archives.

  • Education
  • BAC+4 en Informatique, en gestion des archives ou équivalent ;
  • Un BAC+3 en Informatique ou équivalent peut-être accepté s’il a au moins quatre années d’expérience professionnelle dans les projets de gestion électronique des documents et d’archivage ;

 

  • Compétence
  • Apte au classement et à l’organisation manuelle des archives,
  • Capable d’exploiter un dispositif d’archivage électronique des documents,

 

  • Expérience
  • Au moins cinq (05) années d’expérience professionnelle dans des projets informatiques et/ou d’archivage ;
  • Une expérience prouvée en matière d’utilisation logiciels de gestion électronique des documents et des archives au sein d’une administration ou dans une organisation ou une entreprise.

 

Un(e) expert(e) formateur (120h/j en perlé)

Sous la supervision du Chef d’équipe qui pourra lui confier toute autre tâche, l’Expert(e) formateur est particulièrement chargé de la conception, de la réalisation, de l’élaboration des supports de formation, de l’élaboration d’une stratégie de formation, de la planification, de l’animation et du rapportage des sessions de formation.

  • Education
  • BAC+4 en Informatique, ingénierie de la formation ou équivalent ;
  • Un BAC+3 en Informatique ou équivalent peut-être accepté s’il a au moins deux expériences professionnelles prouvée et approuvée comme expert formateur dans une organisation dont la renommée est établie ;

 

  • Compétences
  • Aptes à concevoir et à mettre en œuvre des programmes de formation,
  • Capable d’exploiter une application web.

 

  • Expérience
  • Au moins sept (07) années d’expériences professionnelles dans des projets informatiques ;
  • Une expérience prouvée dans la production du matériel didactique de haute qualité.

 

Un(e) expert(e) en réseaux et systèmes informatiques (100h/j en perlé)

Sous la supervision du chef d’équipe, l’Expert en réseaux et systèmes informatiques est responsable de cet aspect de la mission en plus des autres tâches à lui confiées par le chef d’équipe.

  • Education
  • Master en sciences informatiques ou ingénieur informaticien option réseaux et systèmes ou équivalent,
  • La possession d’une certification CCNA ou CCNP constitue un atout.

 

  • Compétences
  • Apte à élaborer une politique de sécurité informatique et de sécurisation des données ;
  • Bonne maîtrise des systèmes et technologies ci-après :
  • Systèmes d’exploitation: Windows pro, Windows Server pro et Linux;
  • Techniques réseaux : LAN, VLAN, WAN, routage statique et dynamique, Internet.
  • Réseaux TCP/IP : Réseaux sans fil, protocoles de routage, …
  • Outils de diagnostic des réseaux informatiques
  • Techniques de sécurisation des données ;

 

  • Expérience professionnelle
  • Au moins sept (07) années d’expérience professionnelle dans le diagnostic et la mise en place de réseaux et systèmes informatiques complexes.

 

Un expert en ressources humaines (100h/j en perlé)

Sous la supervision du Chef d’équipe, l’Expert en ressources humaines est responsable de toutes questions relatives aux ressources humaines dans le cadre de cette informatisation. Il/elle proposera un organigramme pour la cellule informatique de la DGI avec une description des tâches et de la chaîne de responsabilités en plus des autres tâches à lui confiées par le chef d’équipe.

  • Education
  • Master en ressources humaines ou équivalent ;

 

  • Compétences
  • Capable d’évaluer les personnels informatiques afin de définir et élaborer une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, et mettre en place le plan de formation ;
  • Capable d’élaborer un organigramme cohérent pour une cellule informatique et décrire les tâches y afférentes ;
  • Apte à gérer les Ressources Humaines et les carrières des personnels du domaine des systèmes d’information ;
  • Pouvoir conduire et contrôler la gestion administrative du personnel ;

 

  • Expérience
  • Au moins sept (07) années d’expérience professionnelle dans le recrutement, la gestion ou l’évaluation des ressources humaines.

Ces experts travailleront en étroite collaboration avec la Cellule d’Exécution du Projet (CEP) pour mener à bien les tâches qui seront attribuées au consultant.

  • Pour l’effectivité de la mission, Outre les experts clés ci-dessus, le consultant pourra mettre à la disposition des bénéficiaires un maximum de trois experts court-terme senior dans leurs domaines s’ils le désirent à la condition que cela soit pertinent et que la durée n’excède pas 60h/j par expert. La firme pourra utiliser une partie de ces ressources pour mettre en place un dispositif de backstopping.
  • Le consultant enverra dans un tel cas, pour chaque besoin spécifique additionnel un lot de trois CV et il reviendra à la CEP de prendre la décision finale.

 

Merci d’envoyer votre candidature (CV détaillé) à l’adresse suivante : oongoto@linpico.com  ([email protected] et iamoussa@linpico.com en copie) avec la référence «PAMFP 2 suivi du type de poste recherché » en objet du mail.

 

Appui au renforcement des capacités techniques et financières de la Commune de Bobo-Dioulasso et Assistance à la Maîtrise d’Ouvrage du Projet de Développement économique local Durable (PDelD) de Bobo-Dioulasso

L’objectif global :

En vue d’appuyer la Commune dans la maitrise d’ouvrage du PDelD et des projets en cours, la Commune de Bobo-Dioulasso procède au recrutement d’une équipe de consultants qui sera chargée de l’ « Appui au renforcement des capacités techniques et financières de la Commune de Bobo-Dioulasso et Assistance à la Maîtrise d’Ouvrage du Projet de Développement économique local Durable (PDelD) de Bobo-Dioulasso ».

Les objectifs généraux du projet sont :

Améliorer la gouvernance à l’échelle de la commune de Bobo-Dioulasso en termes de fiscalité, de gestion de projets d’équipements marchands et de résilience alimentaire face aux effets du changement climatique (incluant l’amélioration de la gestion locale des équipements rénovés, marchés et gares routières, dans le cadre d’un schéma pérenne de gestion communale) ;

Améliorer l’accès des habitants à des équipements marchands de qualité, résilients aux effets du changement climatique, qui structurent une centralité secondaire et contribuent au désengorge- ment du centre-ville.

Les objectifs spécifiques :

L’appui devrait permettre (i) une conduite efficace et efficiente des opérations d’investissement prévues dans le cadre du PDelD et (ii) une gestion plus efficace de la collecte fiscale. De façon spécifique, il est essentiel, qu’au terme de la mission, la Commune de Bobo-Dioulasso et la SGEIM :

Puissent disposer des outils et moyens pour améliorer ses performances sur toute a chaine de la collecte fiscale (politique fiscale, procédures, bases à jour et partagées, outils numériques, équipements notamment) :

  • Les acteurs pertinents sont mobilisés dans une démarche partenariale stabilisée, notamment sur la connaissance des bases ;
  • Une définition de stratégie numérique est validée et mise en œuvre ;
  • Une stratégie de communication/sensibilisation est actée et mise en œuvre ;
  • Les capacités de collecte sont renforcées (recensement exhaustif sur les zones prioritaires,
  • Une réflexion sur les modalités d’imposition sur les équipements marchands a été conduite, appuyée d’une étude socio-économique ;
  • La contractualisation avec les sous-occupants du domaine publique a été revue et clarifiée.

Aient mis en œuvre les investissements prévus dans le projet, avec tous les objectifs de qualité prévus, et aient les moyens humains et financiers de les gérer sur le long terme :

  • Les différents livrables attendus sont réalisés avec le niveau de qualité exigé ;
  • Les coûts et qualités de réalisation sont maîtrisés et l’enveloppe globale du projet respectée ;
  • Les échéances de réalisation des différentes opérations tenues et le délai global de mise en œuvre du PDelD respecté ;
  • Le cadre technique et financier de la bonne gestion et de l’entretien régulier des investissements est mis en place ;

Dans le cadre de ce projet LINPICO recherche des experts avec le profil suivant :

DIRECTEUR.RICE DE MISSION / EXPERT.E INTERNATIONAL.E EN GESTION DE PROJETS COMPLEXES SOUS FINANCE- MENTS DE BAILLEURS INTERNATIONAUX

L’Expert.e devra avoir le profil suivant :

  • Expert d’un niveau Bac +5 ingénieur ou équivalent;
  • Disposant de plus de 15 ans d’expérience ;
  • Maitrise de langue française ;
  • Expériences préalables :
    • En appui à maitrise d’ouvrage / assistance technique / conseil auprès de collectivités locales et/ou agences ;
    • Dans la sous-région et si possible au Burkina Faso ;
    • Expérience en gestion de projet ;
    • Expérience en passation des marchés ;
    • Expérience en mise en œuvre de projet sous financement de bailleurs internationaux
    • Expérience dans la mise en œuvre d’activités de renforcement des capacités et approches orientées changement.
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

CHEF.FE DE MISSION LOCAL / EXPERT.E

L’Expert.e devra avoir le profil suivant :

  • Expert d’un niveau Bac +5 ingénieur ou équivalent ;
  • Disposant de plus de 15 ans d’expérience ;
  • Maitrise de langue française ;
  • Expériences préalables :
    • En appui à maitrise d’ouvrage / assistance technique / conseil auprès de collectivités lo- cales et/ou agences ;
    • Au Burkina Faso ;
    • Expérience en gestion de projet de développement urbain ;
    • Expérience en mise en œuvre de projet sous financement de bailleurs internationaux.
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

EXPERT.E RÉSIDENT.E LOCAL.E / EXPERT.E

L’Expert.e devra avoir le profil suivant :

  • Expert d’un niveau Bac +5 ingénieur ou équivalent ;
  • Disposant de plus de 10 ans d’expérience ;
  • Maitrise de langue française ;
  • Expériences préalables :
    • En appui à maitrise d’ouvrage / assistance technique / conseil auprès de collectivités lo- cales et/ou agences ;
    • Au Burkina Faso ;
    • Expérience en mise en œuvre de projets numériques ;
    • Expérience en gestion de projet de développement urbain ;
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

EXPERT.E INTERNATIONAL.E / OU LOCAL SPECIALISE.E EN FINANCES LOCALES ET FISCALITE ;

L’Expert.e devra avoir le profil suivant :

  • Expert d’un niveau Bac +5 en finances publiques ou équivalent ;
  • Disposant de plus de 10 ans d’expérience ;
  • Maitrise de langue française ;
  • Expériences préalables :
    • En appui à maitrise d’ouvrage / assistance technique / conseil auprès de collectivités lo- cales et/ou agences ;
    • Dans la sous-région et si possible au Burkina Faso ;
    • Expérience en finances locales / fiscalité et maitrise des outils informatiques associés, ana- lyse du cadre de décentralisation financière, Développement économique local.
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

EXPERT.E AMENAGEMENT D’EQUIPEMENTS MARCHANDS (ARCHITECTE) ;

L’Expert.e devra avoir le profil suivant :

  • Expert d’un niveau Bac +5 en architecture ou équivalent ;
  • Disposant de plus de 10 ans d’expérience ;
  • Maitrise de langue française ;
  • Expériences préalables :
    • En appui à maitrise d’ouvrage / assistance technique / maitrise d’œuvre / architecte-con- seil de projets de construction / réhabilitation d’établissements recevant du public, notam- ment auprès de collectivités locales et/ou agences ;
    • Dans la sous-région et si possible au Burkina Faso ;
    • Expérience en architecture bioclimatique, bâtiments durables et utilisation de matériaux lo- caux au Burkina ou zone sahélienne.
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

EXPERT.E INTERNATIONAL.E EN SUIVI & EVALUATION DU RENFORCEMENT DES CAPACITES ;

L’Expert.e devra avoir le profil suivant :

  • Expert d’un niveau Bac +5 Ingénieur ou équivalent ;
  • Disposant de plus de 10 ans d’expérience ;
  • Maitrise de langue française ;
  • Expériences préalables :
    • En appui à maitrise d’ouvrage / assistance technique pour la maîtrise des risques environ- nementaux et sociaux sur des projets en milieu urbain, notamment auprès de collectivités locales et/ou agences ;
    • En Suivi & Evaluation en renforcement des capacités et approches orientées changement ;
    • En gestion et mise en œuvre de projets sous financement de bailleurs de fonds internationaux;
    • Dans la sous-région et si possible au Burkina Faso.
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

EXPERT.E INTERNATIONAL.E SPECIALISE.E SUR LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX & SOCIAUX (E&S)

L’Expert.e devra avoir le profil suivant :

  • Expert d’un niveau Bac +5 en environnement, socio-environnement ou équivalent ;
  • Disposant de plus de 10 ans d’expérience ;
  • Maitrise de langue française ;
  • Expériences préalables :
    • En appui à maitrise d’ouvrage / assistance technique pour la maîtrise des risques environ- nementaux et sociaux sur des projets en milieu urbain, notamment auprès de collectivités locales et/ou agences ;
    • En élaboration ou supervision de l’élaboration d’Etudes d’Impact Environnementales et So- ciales (EIES) ;
    • En gestion de chantier sur les volets hygiène-santé-sécurité ;
    • En intermédiation sociale de projets urbains ;
    • Dans la sous-région et si possible au Burkina Faso.
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

EXPERT.E INTERNATIONAL / OU LOCAL GENERALISTE SPECIALISE EN GESTION DE PROJETS COMPLEXES SOUS FINANCEMENT DE BAILLEURS INTERNATIONAUX :

Cet expert Court Terme pourra correspondre au profil du Directeur de Mission – les attentes sur le profil sont similaires.

EXPERT.E AMENAGEMENT D’EQUIPEMENTS MARCHANDS (INGENIEUR)

L’Expert.e devra avoir le profil suivant :

  • Expert d’un niveau Bac +5 en ingénierie génie civil ou équivalent ;
  • Disposant de plus de 10 ans d’expérience ;
  • Maitrise de la langue française ;
  • Expériences préalables :
    • En appui à maitrise d’ouvrage / assistance technique / maitrise d’œuvre de projets de tra- vaux routiers, notamment auprès de collectivités locales et/ou agences ;
    • Dans la sous-région et si possible au Burkina Faso ;
    • Des techniques routières y compris des techniques innovantes comme le Béton Compacté au Rouleau, chaussées drainante ou chaussées réservoir ;
    • Des problématiques de drainage.
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

EXPERT.E LOCAL.E EN DEVELOPPEMENT NUMERIQUE

L’Expert devra avoir le profil suivant :

  • e international d’un niveau Bac +5 en Technologies de l’Information et de la Communi- cation ou équivalent ;
  • Disposant de plus de 10 ans d’expérience ;
  • Maitrise de la langue française ;
  • Expériences préalables :
    • En mise en œuvre de systèmes de paiements à distance ;
    • Au Burkina Faso ;
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

EXPERT.E LOCAL.E EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE

L’Expert devra avoir le profil suivant :

  • e international d’un niveau Bac +5 en gestion, finances, droit ou équivalent ;
  • Disposant de plus de 10 ans d’expérience ;
  • Maitrise de la langue française ;
  • Expériences préalables :
    • En appui institutionnel et financier auprès de collectivités locales et/ou agences ;
    • Dans la sous-région et si possible au Burkina Faso ;
    • En gestion et suivi financier de projet de développement d’ampleur similaire financés par des bailleurs internationaux et si possible par l’AFD.
  • Maitrise des outils de suivi-comptabilité ;
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

EXPERT.E INTERNATIONAL.E / OU LOCAL EN GENRE

L’expert.e devra avoir le profil suivant :

  • e d’un niveau Bac+5 avec une formation spécifique sociale et Genre ;
  • Disposant de plus de 10 ans d’expérience ;
  • Maitrise de la langue française ;
  • Capacité à travailler sous pression ;
  • Expériences préalables :
    • En analyse Genre, idéalement appliqué aux équipements marchands, développement urbains ;
    • Expérience en mise en œuvre de projet sous financement de bailleurs internationaux intégrant des enjeux genre importants ;
    • Dans la sous-région et si possible au Burkina Faso.
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

EXPERT.E INTERNATIONAL.E / OU LOCAL EN PASSATION DE MARCHES

L’expert.e devra avoir le profil suivant :

  • e d’un niveau Bac+5 en ingénierie ou en sciences économiques, juridiques ou sociales, Génie civil et expérimenté en passation des marchés ou équivalent ;
  • Disposant de plus de 10 ans d’expérience ;
  • Maitrise de la langue française ;
  • Capacité à travailler sous pression ;
  • Expériences préalables :
    • En passation des marchés et gestion de contrats de projet de développement d’ampleur similaire financés par des bailleurs internationaux et si possible par l’AFD ;
    • Expérience avérée en assistance à la passation de marchés : rédaction de DAO, éva- luation des offres, rédaction et négociation de contrat de fournitures, de travaux et de prestations intellectuelles, audit de contrats ou de processus de passation de marché ;
    • Dans la sous-région et si possible au Burkina Faso.
  • Maitrise parfaite des procédures de passation de marché (type banque mondiale) et d’outils de gestion de ces processus, maitrise avérée à travers des expériences préalables des modalités de passation de marché au Burkina Faso ;
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

EXPERT.E LOCAL.E EN COMMUNICATION

L’expert.e devra avoir le profil suivant :

  • e d’un niveau Bac +5 en communication, sciences humaines et sociales, communication ou équivalent ;
  • Disposant de plus de 10 ans d’expérience ;
  • Maitrise de langue française ;
  • Expériences préalables :
    • En appui à maitrise d’ouvrage / assistance technique en communication et promo- tion/marketing de projets urbains, notamment auprès de collectivités locales et/ou agences.
    • Dans la sous-région et si possible au Burkina Faso.
    • En conduite du volet communication des projets urbains.
  • Connaissance des acteurs locaux pour l’expert local ;
  • Maîtrise des outils de communication,

EXPERT.E INTERNATIONAL.E / OU LOCAL EN RESILIENCE ALIMENTAIRE

L’expert.e devra avoir le profil suivant :

  • e d’un niveau Bac+5 en agriculture, économie, adaptation au changement climatique ou thématiques connexes ;
  • Disposant de plus de 10 ans d’expérience ;
  • Maitrise de la langue française ;
  • Capacité à travailler sous pression ;
  • Expériences préalables :
    • En analyse du risque climatique, élaboration de politiques et de mécanismes liées à l’adaptation au changement climatique.
    • En passation des marchés et gestion de contrats de projet de développement liés à l’adaptation au changement climatique et si possible par l’AFD ;
    • Dans la sous-région et si possible au Burkina Faso.
  • Expérience dans le dialogue politique liés au changement climatique ;
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

EXPERT.E INTERNATIONAL.E / OU LOCAL EN GESTION & EXPLOITATION DE GARES ROUTIERES

L’expert.e devra avoir le profil suivant :

  • e d’un niveau Bac+5 en ingénierie ou équivalent ;
  • Expert transports et mobilités ;
  • Disposant de plus de 10 ans d’expérience ;
  • Maitrise de la langue française ;
  • Expériences préalables :
    • En gestion et exploitation de gares routières ;
    • Dans la sous-région et si possible au Burkina Faso.
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

EXPERT.E INTERNATIONAL.E / OU LOCAL EN GESTION & EXPLOITATION DE MARCHES

L’expert.e devra avoir le profil suivant :

  • e d’un niveau Bac+5 en ingénierie ou équivalent ;
  • Expert spécialiste de la gestion des équipements publics ;
  • Disposant de plus de 10 ans d’expérience ;
  • Maitrise de la langue française ;
  • Expériences préalables :
    • En gestion et exploitation de marchés ;
    • Dans la sous-région et si possible au Burkina Faso.
  • Capacités avérées à travailler en équipe (grande qualité d’écoute, aptitudes à communiquer, souci de concertation) ;
  • Expériences et compétences en conduite du changement, capacités d’accompagnement d’une structure.

EXPERT.E LOCAL.E EN GESTION DES DECHETS ET COMPOSTAGE

L’expert.e devra avoir le profil suivant :

  • e d’un niveau Bac +5 en ingénierie, environnement, ou en politiques publiques ;
  • Disposant de plus de 5 ans d’expérience en matière de projet de gestion des déchets ;
  • Maitrise de langue française ;
  • Expériences préalables :
    • En définition et mise en œuvre de projets d’amélioration de la gestion des déchets so- lides.
    • En réalisation de dimensionnement technico-économique d’unité de compostage.
    • Au Burkina Faso ou dans des contextes similaires.
    • En conduite de projet de développement local de compostage.
  • Connaissance des acteurs locaux;
  • Maîtrise des outils de bureautique, capacité d’enquête et d’animation.

Langue(s) de travail : La langue de travail est le français.
Merci d’envoyer votre candidature (CV détaillé) à l’adresse suivante : iamoussa@linpico.com ([email protected] et wdeclercq@linpico.com en copie) avec la référence «PDELD suivi du type de poste recherché » en objet du mail.

Mission de formations de courte durée des Cadres du Ministère des Finances, de l’Economie et de la Planification en République de Guinée Equatoriale

Objectif global.

L’objectif général de cette mission est de contribuer à la modernisation de la gestion des finances publiques en République de la Guinée Equatoriale.

Objectifs spécifiques

Les agents et les cadres des directions générales des impôts, du trésor et de la comptabilité publique, du contrôle financier, du budget, des entreprises et organismes publics, les marchés publics, la cour des comptes, l’inspection générale des Finances sont concernées par ces formations de courte durée ; Il en est de même du futur institut de formation des agents de l’administration.

Les agents et les cadres à former sont classés en quatre (4) catégories : Les agents d’exécution, les cadres moyens, les cadres supérieurs, les hauts cadres et les formateurs des formateurs.

Ainsi, il est spécifiquement attendu de cette mission de renforcer les capacités des agents des structures du ministère en charge des finances à travers des formations à la carte en République de la Guinée Equatoriale. Plus précisément, le mandataire devra :

  • Préparer les modules de formation pour chaque structure et par catégories d’agents,
  • Dispenser les formations sur place à chaque catégorie d’agents et par structure,
  • Evaluer les agents formés

Dans le cadre de la réalisation de cette mission, Linpico recherche les douze profils suivants :

TL CHEF DE MISSION, SPECIALISTE DES FORMATIONS DANS LE DOMAINE DES FINANCES PUBLIQUES
Qualification et expérience d’ordre général :
1 Diplôme requis : Diplôme de BAC+5 en finances publiques, économie, gestion, formation, gestion des ressources humaines ou droit.
2 Avoir au moins dix (10) années d’expérience professionnelle en général
3 Avoir au moins cinq (5) années d’expérience dans le secteur du renforcement des capacités en finances publiques.
4 Avoir occupé au moins une fois la fonction de chef de mission dans des missions relatives au renforcement des capacités en finances publiques.
5 Avoir participé à au moins trois (3) programmes de renforcement des cadres dans le domaine des finances publiques finances publiques.
6 Avoir au moins deux expériences en zone tropicale subsaharienne dans le domaine du renforcement des capacités en finances publiques.
7 Savoir parler et écrire parfaitement le français
8 Savoir parler et écrire parfaitement l’espagnol est un atout

 

KE 2 EXPERT FORMATEUR (DOMAINE DES IMPÔTS)
Qualification et expérience d’ordre général :
1 Diplôme requis : Diplôme de niveau Maitrise, Master en finances publiques, économie, gestion, ingénierie de la formation, archivistes, gestion des ressources humaines ou droit.
2 Avoir au moins dix (10) années d’expérience professionnelle en général
3 Avoir au moins cinq (5) années d’expérience dans le secteur du renforcement des capacités en finances publiques
4 Avoir rédigé au moins trois (3) modules de formations.
5 Jouir d’une expérience de formateur ou enseignant dans une école ou un institut des finances publiques
6 Avoir au moins deux expériences en zone tropicale subsaharienne dans le domaine du renforcement des capacités en finances publiques.
7 Savoir parler et écrire parfaitement le français
8 Savoir parler et écrire parfaitement l’espagnol est un atout

 

KE 3 EXPERT FORMATEUR (DOMAINE DU BUDGET)
Qualification et expérience d’ordre général :
1 Diplôme requis : Diplôme de niveau Maitrise, Master en finances publiques, économie, gestion, ingénierie de la formation, archivistes, gestion des ressources humaines ou droit.
2 Avoir au moins dix (10) années d’expérience professionnelle en général
3 Avoir au moins cinq (5) années d’expérience dans le secteur du renforcement des capacités en finances publiques
4 Avoir rédigé au moins trois (3) modules de formations.
5 Jouir d’une expérience de formateur ou enseignant dans une école ou un institut des finances publiques
6 Avoir au moins deux expériences en zone tropicale subsaharienne dans le domaine du renforcement des capacités en finances publiques.
7 Savoir parler et écrire parfaitement le français
8 Savoir parler et écrire parfaitement l’espagnol est un atout

 

KE 4 EXPERT FORMATEUR (DOMAINE DU CONTROLE FINANCIER)
Qualification et expérience d’ordre général :
1 Diplôme requis : Diplôme de niveau Maitrise, Master en finances publiques, économie, gestion, ingénierie de la formation, archivistes, gestion des ressources humaines ou droit.
2 Avoir au moins dix (10) années d’expérience professionnelle en général
3 Avoir au moins cinq (5) années d’expérience dans le secteur du renforcement des capacités en finances publiques
4 Avoir rédigé au moins trois (3) modules de formations.
5 Jouir d’une expérience de formateur ou enseignant dans une école ou un institut des finances publiques
6 Avoir au moins deux expériences en zone tropicale subsaharienne dans le domaine du renforcement des capacités en finances publiques.
7 Savoir parler et écrire parfaitement le français
8 Savoir parler et écrire parfaitement l’espagnol est un atout

 

KE 5 EXPERT FORMATEUR (DOMAINE DU TRESOR)
Qualification et expérience d’ordre général :
1 Diplôme requis : Diplôme de niveau Maitrise, Master en finances publiques, économie, gestion, ingénierie de la formation, archivistes, gestion des ressources humaines ou droit.
2 Avoir au moins dix (10) années d’expérience professionnelle en général
3 Avoir au moins cinq (5) années d’expérience dans le secteur du renforcement des capacités en finances publiques
4 Avoir rédigé au moins trois (3) modules de formations.
5 Jouir d’une expérience de formateur ou enseignant dans une école ou un institut des finances publiques
6 Avoir au moins deux expériences en zone tropicale subsaharienne dans le domaine du renforcement des capacités en finances publiques.
7 Savoir parler et écrire parfaitement le français
8 Savoir parler et écrire parfaitement l’espagnol est un atout

 

KE 6 EXPERT FORMATEUR (DOMAINE DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE)
Qualification et expérience d’ordre général :
1 Diplôme requis : Diplôme de niveau Maitrise, Master en finances publiques, économie, gestion, ingénierie de la formation, archivistes, gestion des ressources humaines ou droit.
2 Avoir au moins dix (10) années d’expérience professionnelle en général
3 Avoir au moins cinq (5) années d’expérience dans le secteur du renforcement des capacités en finances publiques
4 Avoir rédigé au moins trois (3) modules de formations.
5 Jouir d’une expérience de formateur ou enseignant dans une école ou un institut des finances publiques
6 Avoir au moins deux expériences en zone tropicale subsaharienne dans le domaine du renforcement des capacités en finances publiques.
7 Savoir parler et écrire parfaitement le français
8 Savoir parler et écrire parfaitement l’espagnol est un atout

 

  KE 7 EXPERT FORMATEUR (DOMAINE DE LA COUR DES COMPTES)
  Qualification et expérience d’ordre général :
  1 Diplôme requis : Diplôme de niveau Maitrise, Master en finances publiques, économie, gestion, ingénierie de la formation, archivistes, gestion des ressources humaines ou droit.
  2 Avoir au moins dix (10) années d’expérience professionnelle en général
  3 Avoir au moins cinq (5) années d’expérience dans le secteur du renforcement des capacités en finances publiques
  4 Avoir rédigé au moins trois (3) modules de formations.
  5 Jouir d’une expérience de formateur ou enseignant dans une école ou un institut des finances publiques
  6 Avoir au moins deux expériences en zone tropicale subsaharienne dans le domaine du renforcement des capacités en finances publiques.
  7 Savoir parler et écrire parfaitement le français
  8 Savoir parler et écrire parfaitement l’espagnol est un atout
     
KE 8 EXPERT FORMATEUR (SPECIALISTE DES INSPECTIONS ET DU CONTROLE OU DE LA COUR DES COMPTES)  
Qualification et expérience d’ordre général :  
1 Diplôme requis : Diplôme de niveau Maitrise, Master en finances publiques, économie, gestion, ingénierie de la formation, archivistes, gestion des ressources humaines ou droit.  
2 Avoir au moins dix (10) années d’expérience professionnelle en général  
3 Avoir au moins cinq (5) années d’expérience dans le secteur du renforcement des capacités en finances publiques  
4 Avoir rédigé au moins trois (3) modules de formations.  
5 Jouir d’une expérience de formateur ou enseignant dans une école ou un institut des finances publiques  
6 Avoir au moins deux expériences en zone tropicale subsaharienne dans le domaine du renforcement des capacités en finances publiques.  
7 Savoir parler et écrire parfaitement le français  
8 Savoir parler et écrire parfaitement l’espagnol est un atout  

 

KE 9 EXPERT FORMATEUR (UN DES DOMAINES (IMPOTS, BUDGET, CONTROLE FINANCIER, TRESOR, COMPTABILITE PUBLIQUE, COUR DES COMPTES, INSPECTIONS ET DU CONTROLE OU DE LA COUR DES COMPTES)
Qualification et expérience d’ordre général :
1 Diplôme requis : Diplôme de niveau Maitrise, Master en finances publiques, économie, gestion, ingénierie de la formation, archivistes, gestion des ressources humaines ou droit.
2 Avoir au moins dix (10) années d’expérience professionnelle en général
3 Avoir au moins cinq (5) années d’expérience dans le secteur du renforcement des capacités en finances publiques
4 Avoir rédigé au moins trois (3) modules de formations.
5 Jouir d’une expérience de formateur ou enseignant dans une école ou un institut des finances

publiques

6 Avoir au moins deux expériences en zone tropicale subsaharienne dans le domaine du renforcement des capacités en finances publiques.
7 Savoir parler et écrire parfaitement le français
8 Savoir parler et écrire parfaitement l’espagnol est un atout

 

KE 10 EXPERT FORMATEUR (UN DES DOMAINES (IMPOTS, BUDGET, CONTROLE FINANCIER, TRESOR, COMPTABILITE PUBLIQUE, COUR DES COMPTES, INSPECTIONS ET DU CONTROLE OU DE LA COUR DES COMPTES)
Qualification et expérience d’ordre général :
1 Diplôme requis : Diplôme de niveau Maitrise, Master en finances publiques, économie, gestion, ingénierie de la formation, archivistes, gestion des ressources humaines ou droit.
2 Avoir au moins dix (10) années d’expérience professionnelle en général
3 Avoir au moins cinq (5) années d’expérience dans le secteur du renforcement des capacités en finances publiques
4 Avoir rédigé au moins trois (3) modules de formations.
5 Jouir d’une expérience de formateur ou enseignant dans une école ou un institut des finances

publiques

6 Avoir au moins deux expériences en zone tropicale subsaharienne dans le domaine du

renforcement des capacités en finances publiques.

7 Savoir parler et écrire parfaitement le français
8 Savoir parler et écrire parfaitement l’espagnol est un atout

 

KE 11 EXPERT FORMATEUR SENIOR N°10 (UN DES DOMAINES (IMPOTS, BUDGET, CONTROLE FINANCIER, TRESOR, COMPTABILITE PUBLIQUE, COUR DES COMPTES, INSPECTIONS ET DU CONTROLE OU DE LA COUR DES COMPTES)
Qualification et expérience d’ordre général :
1 Diplôme requis : Diplôme de niveau Maitrise, Master en finances publiques, économie, gestion, ingénierie de la formation, archivistes, gestion des ressources humaines ou droit.
2 Avoir au moins dix (10) années d’expérience professionnelle en général
3 Avoir au moins cinq (5) années d’expérience dans le secteur du renforcement des capacités en finances publiques
4 Avoir rédigé au moins trois (3) modules de formations.
5 Jouir d’une expérience de formateur ou enseignant dans une école ou un institut des finances publiques
6 Avoir au moins deux expériences en zone tropicale subsaharienne dans le domaine du renforcement des capacités en finances publiques.
7 Savoir parler et écrire parfaitement le français
8 Savoir parler et écrire parfaitement l’espagnol est un atout

 

KE 12 EXPERT FORMATEUR SENIOR N°8 (ARCHIVISTIQUE / GESTION DES ARCHIVES)
Qualification et expérience d’ordre général :
1 Diplôme requis : Diplôme de niveau Maitrise, Master en finances publiques, économie, gestion, ingénierie de la formation, archivistes, gestion des ressources humaines ou droit.
2 Avoir au moins dix (10) années d’expérience professionnelle en général
3 Avoir au moins cinq (5) années d’expérience dans le secteur du renforcement des capacités en finances publiques
4 Avoir rédigé au moins trois (3) modules de formations.
5 Jouir d’une expérience de formateur ou enseignant dans une école ou un institut des finances publiques
6 Avoir au moins deux expériences en zone tropicale subsaharienne dans le domaine du renforcement des capacités en finances publiques.
7 Savoir parler et écrire parfaitement le français
8 Savoir parler et écrire parfaitement l’espagnol est un atout

 

Langue(s) de travail : La langue de travail est le français et l’espagnol.
Merci d’envoyer votre candidature (CV détaillé) à l’adresse suivante : iamoussa@linpico.com ([email protected] et wdeclercq@linpico.com en copie) avec la référence «PAMFP suivi du  type de poste recherché » en objet du mail.

English